Archives de catégorie : Archives

anciens billets du blog

Veille 18/52 : poupées d’été

Il fait si chaud qu’on apprécie l’ombre de nos logements, on s’y sent si bien entouré.e d’objets familiers. C’est donc l’occasion rêvée pour se faire peur avec des poupées. 

 

 

 

 

 

Chez mes grands-parents j’avais une poupée aux longs cheveux, immense dans mon souvenir, qui marchait toute seule. Pour y jouer, il fallait aller la chercher au grenier. Bref, je ne l’ai pas vraiment usée. Je me suis convaincue depuis qu’elle ressemblait beaucoup à Annabelle dont on va parler aujourd’hui. Ceci dit, adolescente, c’est avec Chucky que je me suis fait peur et ça tombe bien puisque qu’un reboot vient de sortir. 

Commençons par les présentations

Chlild’s Play est un film américain réalisé par Lars Klevberg et produit par Orion Pictures. Le scénario est écrit par Tyler Burton Smith. Il s’agit pour le réalisateur comme pour le scénariste de leur premier film d’importance ( 10 millions de dollars de budget). Le film a bénéficié d’une promotion assez importante due à la présence au casting de Mark Hamill (sabres lasers et robes de bure) qui fait la voix de la poupée Chucky en V.O. 

Continuer la lecture de Veille 18/52 : poupées d’été

Veille 17/52 : horreur noire

Horror noire est au départ un livre publié en 2011 par le Dr. Robin R. Means Coleman, professeure en communication à l’université du Michigan. Il a fait l’objet d’un documentaire diffusé en ligne par la plateforme Shudder aux Etats-Unis, Horror Noire : A History of Black Horror (Xavier Burgin, 2019).

Bande annonce du documentaire Horror noire

Le succès public et critique de Get Out (Jordan Peel, 2017) a certainement facilité la production du documentaire en rappelant que le genre horrifique a été souvent porteur d’une critique sociale.

The Take 2017

Au moment où sortait Horror Noire aux Etats-Unis, sortait en France un beau coffret consacré à Candyman (Bernard Rose, 1992). Ce film associait le thème de l’esclavage aux questions de la pauvreté et de la violence dans les quartiers pauvres urbains tout en mettant en scène un monstre très marquant, à la peau noire.

Bande annonce Candyman, 1992

Les films d’horreur ont produit des discours sur les notions de genre et de race comme le rappelle Ashlee Blackwell, autrice d’un blog consacrée aux femmes noires dans les films d’horreur, Graveyard Shift Sisters, et co-productrice du documentaire Horror noire.

Veille 16/52 : archétypes d’hier et demain

J’ai rattrapé mon retard de plus d’un mois sur le podcast “Tu parles d’ une histoire” sur Nova et voici deux beaux épisodes à écouter :

Dans la tête de Mary Shelley” rappelle que sur le coup d’un défi et grâce au mauvais temps deux grands archétypes du fantastiques virent le jour au bord de lac Léman.

Sorcellerie au bord du lac” nous entraine dans les tourments vécus par une des nombreuses femmes qui fut au cours des siècles accusée de sorcellerie.

Puis, je me suis dit qu’il était temps d’un petit point Mad Max après avoir vu passer sur Twitter une recommandation pour une vidéo consacrée à l’histoire de la saga Mad Max.


SF THEORY

Juin 2019

Sur le même sujet, j’avais il y a quelques temps écouté une super série d’émissions du podcast Le cinéma est mort.

Mad Max par Mad Melvin, 2013, mis sur YT en 2017
Mad Max par Mad Melvin, 2013, mis sur YT en 2017
Special Fury Road, 2015, mis sur YT en 2018

Veille 15/52 de l’imagination à la simulation

New York totalement détruite par un astéroïde durant une simulation” titrait hier le Huffington Post, les titres raccourcis affichant les news dans les applications ne faisant apparaitre que la première partie du titre. La fin est omniprésente, des Avengers des frères Russo au site Les Jours qui publique chaque jour sa chronique La fin du monde.

Alors que les figures des combats environnementaux cherchent à faire admettre au monde politique, économique et civil l’irréversibilité du processus de destruction dans lequel l’activité humaine est engagée …

Continuer la lecture de Veille 15/52 de l’imagination à la simulation

Veille 14/52 GoT is coming vraiment partout

Source : HBO.

En tête des articles lus sur le site de France Inter (en date du 14/04/2019), un “quiz (sévère mais juste) pour réviser avant la saison 8 [de Game pf Throne]”. Ce week end, de très nombreux articles et billets de blogs sont parus pour annoncer et analyser la diffusion de l’ultime saison de GoT, diffusée à partir de dimanche sur la chaine OCS en France. La série parait incontournable au sens d’une référence commune qui permettrait de dire, un peu tout, sous couvert de parler de la série, qu’il s’agisse par exemple de promouvoir un produit commercial ….

Publicité Uber Eats sur Twitter

… ou de faire passer un message politique, comme dans “Game of Thrones décrit une société bouleversée par le changement climatique” publié par Reporterre, pour qui “La série peut être lue comme une métaphore du changement climatique et de la difficulté des humains à s’entendre pour y faire front.”.

Une veille rapide permet de distinguer trois types de contenus :

  • Les contenus qui reposent sur l’arrivée imminente de la série
  • Les contenus qui partent de la série pour analyser plus largement les productions sérielles télévisées
  • Les contenus qui utilisent la série comme métaphore pour traiter d’autres sujets.
Continuer la lecture de Veille 14/52 GoT is coming vraiment partout

Veille 13/52 Promenade en forêt

Des recherches récentes sur la hantise m’ont conduite à m’interroger sur l’imaginaire attaché à la forêt. J’en ai fait un premier billet puis je n’ai plus su par quel bout prendre cet objet de recherche. C’est finalement en commençant une veille sur les légendes urbaines que j’ai entr’aperçu comment prendre le machin pour que ça finisse par faire un truc. En plus le dit truc m’a emmené en forêt japonaise alors même que sur ma to-do-list spéciale hantise il fallait également que je m’intéresse aux Yokai.

La forêt des suicidés

Charles et Mathias consacrent l’épisode du 18 mai 2017 du podcast Inspiré de faites réels, à la forêt d’Aokigahara. Ils partent, comme souvent dans leur émission, d’une histoire qu’ils ont inventé en s’inspirant de diverses lectures, une jeune blogueuse étrangère attirée par l’étrange part campée dans la forêt d’Aokigahara. On retrouvera son corps pendu à un arbre et non loin de là son journal, dont la lecture révèle qu’elle a assisté à d’étranges apparitions dans les derniers jours de sa vie.

Continuer la lecture de Veille 13/52 Promenade en forêt