Archives par mot-clé : zombie

[DVD] Arrivée de l’hiver

J’ai dans le coin de l’oeil le super coffret Hellraiser (ESC Editions), mais pas l’envie de vendre un rein donc comme de juste je suis allée voir les occasions chez OCD et j’en suis revue avec des films qui font froid dans le dos. 

Je prépare un billet sur Predator et il manquait à ma collection les deux films opposant Alien à Predator. L’action d’Alien vs Predator (2004) se déroule dans une pyramide…. donc comme vous l’avez deviné en Antarctique. Quant à la suite, Alien versus Predator : requiem (2007), elle annonce un heureux évènement, la naissance du Predalien, croisement de deux des monstres de cinéma au design le plus marquant et occasion de rejouer une scène culte. 

Naissance du Predalien à la fin du film Alien versus Predator (2004)
Continuer la lecture de [DVD] Arrivée de l’hiver

Le Nanaroscope d’Arte : des morts, de l’eau et Uwe Boll

Pas de panorama des nanars sans zombie et Arte nous comble en consacrant deux épisodes sur les dix que comptent sa série aux zombies.

L’épisode 3/10 Le lac des morts-vivants m’a fait découvrir un film français de zombis mais pas que. Y’a aussi la guerre et donc des explosions et des nazis. Y’a aussi l’amour et donc des fesses et seins. Y’a aussi une symphonie aquatique qui m’a rappelé avec émotion les multiples sorties de l’eau des zombis nazis du film Shock Waves dont il est d’ailleurs question dans cet épisode qui mériterait de se regarder un jour de marché à la terrasse d’un café provençal avec un verre de rosé.

Je ne suis pas arrivée à intégrer le player d’Arte, suivez ce lien pour voir l’épisode.

Dans l’épisode 8 consacré à House of the dead le plus intéressant est la place accordée au réalisateur, Uwe Boll, qui semble bien malheureux d’être catégorisé « réalisateur de nanar ». « C’est totalement absurde la manière dont les gens ont réagi. regardez le jeu c’est un shooter de zombies. Quel était le sens profonde du jeu que je n’ai pas respecté dans le film ? »   Cet épisode offre un point de vue intéressant sur la question de la réception dans sa dimension interactive permise par le numérique, ainsi que sur la hiérarchisation des produits culturels.

A voir ici.