Archives par mot-clé : Marvel

Veille hebdo 1/52 2019

Marvel à l’écran

Couverture de Frank Cho, Ms Marvel #1

En attendant la sortie de Captain Marvel (Anna Boden, Ryan Fleck, 2019), Marvel propose une brève séquence de présentation du personnage Marvel 101  (à regarder sans le son la musique est insupportable). Themiscyra Comics‏, de son côté,a dressé la liste des comics à lire en VO et VF, liste qui démarre par une première période Miss Marvel (1977-2012) avant de se poursuivre avec Captain Marvel. Attention, certains traitements du personnage, notamment celui de Frank Cho (ci-contre), peuvent provoquer des irritations oculaires pour cause d’hypersexualisation.

Pour apaiser vos rétines, voici ci-dessous une des nouvelles affiches publiées dans le cadre de la campagne promotionnelle du film.

Captain Marvel (2019) promo arts
Continuer la lecture de Veille hebdo 1/52 2019

(we are) NOT (Venom)

Je ne suis pas habituée à employer le mot « fan » dans des écrits scientifiques. Je ne parle pas de l’avoir lu dans des ouvrages, notamment d’Henry Jenkins mais de le pratiquer, de commencer à désigner une réalité théorique (je suis sûre que je viens de faire une figure de style) par l’usage de ce mot. 

Vendredi 05 octobre,  avec Frédérique Letourneux, nous mettions le point final à un article consacré aux trajectoires punk. Dans notre dernière relecture, nous nous sommes attardées sur la manière dont nous présentions les enquêté.e.s dans les citations. Sur la trentaine d’entretiens de notre corpus, deux ont été faits auprès de personnes qui n’ont pas de pratiques musicales amateurs ou professionnelles. Comment les qualifier ? « Amateur de musique punk » fut avancé, mais le mot amateur était déjà utilisé pour renvoyer à une pratique musicale non professionnelle. « Fan » ? Aussitôt prononcé le mot nous a mis mal à l’aise sans qu’aucune de nous deux ne soit capable d’expliquer pourquoi de prime abord. Puis en s’appuyant sur les travaux de Dick Hebdige, nous avons chois la notion de « style » qui nous semblait mieux désigner le fait que les personnes interrogées s’étaient engagées dans le punk bien au-delà d’une affection pour la musique en adoptant des représentations et des pratiques structurant l’ensemble de leur vie quotidienne (coiffure, vêtements, tatouage, vie nomade collective, consommation de stupéfiants…). 

Le mardi suivant me voici au cinéma.

Continuer la lecture de (we are) NOT (Venom)