Archives de catégorie : Z à Nantes

Haïti à Nantes : un pays, des rencontres

Cela fait des mois que j’entasse des brouillons sur Haïti, je veux bien évidemment vous parler Haïti et zombies, mais c’est un tout autre chemin qu’on choisit les organisateurs de la programmation Haïti, un pays, des rencontres qui se déroulera à l’espace Cosmopolis (tout près du Katorza) du 18 au 29 octobre.

Le programme est ici.  Je vous recommande particulièrement le documentaire de Raoul Peck, Assistante mortelle, qui montre le rapport de domination produit par l’aide humanitaire internationale au moment du tremblement de terre de 2010. Il est projeté le 22 octobre à 18H00.

 

Le site de la BnF Retronews met en avant cette semaine un article qui nous permet de rentrer dans l’histoire de ce pays, La révolte de Saint-Domingue en 1791. Vincent Cuvilliers propose une revue de presse historique qui montre tout le paradoxe d’un pays qui célèbre sa révolution et proclame les droits de l’homme tout en cherchant à écraser dans l’une des plus florissantes colonies françaises, « « les nègres [qui] s’étaient attroupés dans la plaine qui avoisine le Cap et avaient porté partout l’incendie et le pillage » (extrait du journal Les Révolutions de Paris).

Haiti s’appelle alors Saint-Domingue. Les esclaves, amenés de force d’Afrique et  plus particulièrement du golfe de Guinée, y cultivent  le café, la cane à sucre et l’indigo dans des plantations de propriétaires colons blancs. 100 000 blancs font travailler 500 000 noirs. La nouvelle de la révolution française et surtout de la promulgation des Droits de l’homme et du citoyen suscitent de grands espoirs dans la population esclave et marron (des esclaves en fuite vivant dans les terres). Le 15 mai 1791 un décret est adopté pour rassurer les colons. Il stipule que ne seront considérés comme libres que les hommes et femmes noires nés de parents libres. Mais pour les colons blancs, il s’agit déjà d’un trop grand pas allant dans la direction d’une fin de l’esclavage.

Le 14 aout 1791 les esclaves marrons organisent une cérémonie vaudou nocturne sous un arbre à Bois-Caïman. Elle doit permettre aux différents groupes d’esclaves marrons de se lier pour organiser la révolte tout en leur attribuant des pouvoirs magiques leur permettant de résister aux balles des colons. Le 22 aout la révolte est lancée. Des colons sont tués, des plantations brûlées. La Métropole envoie des troupes. Le conflit fait émerger des figures de leader parmi les révoltés, tel Toussaint Louverture, qui conduit les révoltés jusqu’à l’obtention de l’indépendance de Saint-Domingue, qui prend le nom d’Haïti.

Ces évènements sont l’occasion de rivalités politiques fortes dans les espaces de pouvoir parisiens et permettent de dénigrer les mouvements abolitionnistes en mettant en avant les récits d’atrocités qui parviennent en Métropole. La jeune Haïti ne s’est libérée qu’un temps des colons. Toute l’histoire du pays ne peut être comprise sans examiner le rôle qu’y joue les puissances occidentales, principalement la France et les Etats-Unis. Les mystères et la sauvagerie de l’île vont être narrés par mains explorateurs et écrivains… avec le succès que l’on connait pour la figure du zombie.


Source de l’image de couverture : BnF Représentation de Toussaint Louverture.

La loi du genre : Futurs

C’est la rentrée et c’est aussi la fin du monde.

via GIPHY

En effet, si la  programmation de l’année du cycle La Loi du genre au Cinématographe s’intitule Futurs… John Connor et Snake Plissken se joignent à moi pour ajouter « ou pas ». Le pluriel du thème est là pour souligner une programmation éclectique avec du vilain, du chou et du drôle.

Voici le programme :

Terminator de James Cameron
NUM • RÉÉDITION

– – vendredi 6/10 18:30 – – samedi 7/10 21:00 – – lundi 9/10 20:45

Total Recall de Paul Verhoeven
NUM • RÉÉDITION

– – mardi 4/10 18:30 – – vendredi 6/10 20:45 – – samedi 7/10 16:30

> Conférence sur Arnold Schwarzenegger par Jérôme Momcilovic
(entrée libre)

samedi 7 octobre à 19:00

New-York 1997 (Escape from New-York) de John Carpenter
NUM • RÉEDITION

– – mercredi 18/1018:30 – – vendredi 20/10 18:30 – – lundi 23/10 20:30*
*séance Vidéodrome, suivi d’une analyse et d’un échange proposés par Antoine Bourg

Retour vers le futur 2 (Back to the Future 2) de Robert Zemeckis
NUM • RÉEDITION

– – mercredi 1/11 18:30 – – vendredi 3/11 20:30 – – samedi 4/11 18:15

Stalker de Andreï Tarkovski
NUM • RÉEDITION

– – mercredi 15/11 18:00 – – vendredi 17/11 18:00 – – samedi 18/11 21:00

Steak de Quentin Dupieux
– – mercredi 29/11 18:30 – – vendredi 1/12 18:30 – – samedi 2/12 21:00

Wall-E de Andrew Stanton
NUM

– – mercredi 13/12 14:30 – – jeudi 14/12 20:30 – – dimanche 17/12 14:30