Archives de catégorie : Princesse des courses

Souffler la bougir

Il y a deux semaines, Happy Birthdead 2 You sortait en salle.

Universal Pictures France, décembre 2018

Le scénario est identique au premier opus, l’héroïne, Tree, revivant sans cesse la journée de son anniversaire. Je n’ai pas encore vu le 2, mais je viens de me procurer le 1, Happy Birthdead (Christopher Landon, 2017) , et de trouver une bonne excuse pour le regarder dans la foulée.

Continuer la lecture de Souffler la bougir

Griffes terrorisantes

PEUR : “État affectif plus ou moins durable, pouvant débuter par un choc émotif, fait d’appréhension (pouvant aller jusqu’à l’angoisse) et de trouble (pouvant se manifester physiquement par la pâleur, le tremblement, la paralysie, une activité désordonnée notamment), qui accompagne la prise de conscience ou la représentation d’une menace ou d’un danger réel ou imaginaire.” (CNRLT). 

Quand j’étais à l’école primaire, j’ai vu Freddy. Les griffes de la nuit, (Wes Craven, 1984) dans un car alors qu’on revenait de Paris avec ma classe. Je sais même plus ce que j’ai vu à Paris. Mais je n’ai pas oublié, les jours qui se sont transformés en semaines puis en mois durant lesquels je ne suis pas arrivée à trouver le sommeil ou qui m’ont vu me réveiller en sueur, le coeur battant à tout rompre au milieu de la nuit. 

Et ça va au-delà. Il y a encore dix ans, je n’aurais même pas pu revoir la bande annonce du film sans avoir peur, rien qu’à l’idée de la regarder. 

Continuer la lecture de Griffes terrorisantes

requins sans mer

Les films d’attaque animale, c’est pas mon truc. Ça me fait trop d’effet. J’ai toujours pas réussi à voir Bambi en entier, Lassie on va pas en parler, j’avais les mains devant les yeux en regardant Le roi lion et je souhaite que King Kong et Godzilla gagnent parce que moi aussi ils me saoulent les humains.

Ceci dit, je regarde des films avec des requins.

C’est pas pareil.

C’est émouvant.

Ça me rappelle quand à l’école j’étais tétanisée quand l’instit’ annonçait une séance de piscine, parce qu’après avoir vu Les dents de la mer à la télé le seule étendue d’eau où j’avais pas peur de me faire bouffer c’était le bain. Mais comme j’avais vu Freddy aussi, ma vie était très compliquée.

C’est donc avec ravissement que j’ai découvert le podcast Shark Parade proposé et animé par le professeur Rico de la bande de Nanarland. Il existe à ce jour 16 épisodes thématiques et 2 épisodes hors-sujets. Chaque épisode thématique est organisé autour de la présentation/ notation de deux films de requins tirés au sort à la fin de l’épisode précédent. Cela nous fait selon mes savants calculs 32 films sur lesquels j’aurais pu jeter mon dévolu.

Continuer la lecture de requins sans mer

[DVD] Arrivée de l’hiver

J’ai dans le coin de l’oeil le super coffret Hellraiser (ESC Editions), mais pas l’envie de vendre un rein donc comme de juste je suis allée voir les occasions chez OCD et j’en suis revue avec des films qui font froid dans le dos. 

Je prépare un billet sur Predator et il manquait à ma collection les deux films opposant Alien à Predator. L’action d’Alien vs Predator (2004) se déroule dans une pyramide…. donc comme vous l’avez deviné en Antarctique. Quant à la suite, Alien versus Predator : requiem (2007), elle annonce un heureux évènement, la naissance du Predalien, croisement de deux des monstres de cinéma au design le plus marquant et occasion de rejouer une scène culte. 

Naissance du Predalien à la fin du film Alien versus Predator (2004)
Continuer la lecture de [DVD] Arrivée de l’hiver