âme will survive

Mais qu’est-ce que j’aimerais avoir pensé à ce titre moi-même….

Mais ce sont Les chemins de la philosophie qui l’ont fait pour l’un des 4 épisodes dédiés au Phédon de Platon.

Cet épisode m’a particulièrement intéressé par la richesse des interrogations sur ce qui périt ou survit à notre mort. Dans ce texte, la notion de mort est abordée de manière dynamique, non pas comme un état mais comme une brève étape qui de la mort ramène à la vie et de la vie conduit à la mort.

Cette dynamique n’est pas un voyage vers un ailleurs …

… mais plutôt un éternel recommencement.

Cette idée de la dynamique opposé au statut m’a bien sûr intéressée au plus haut point…

via GIPHY

… tout comme le rappel que le Sommeil (Hypnos) et la Mort (Thanatos) sont les deux enfants jumeaux de la Nuit (Nyx) dans la mythologie grecque. Il me semble y avoir là quelque chose à creuser (pun intended) sur le mouvement constant que représente la nuit dans les films d’horreur : entre quatre états (éveillé; endormi; mort; revenu de la mort) et souvent entre deux mondes (celui des vivants et celui des êtres pas bien morts). C’est particulièrement présent dans la franchise Insidious ou des vivants vont de la vie vers la mot tandis que des spectres essaient de faire le contraire, le tout lorsque les vivants sont endormis.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search