Z pour…

computer-1111438_1920L’objectif de ce carnet est de documenter un processus de recherche et d’enseignement sur l’imaginaire de la mort dans la culture populaire.

Je m’intéresse à la mort biologique et sociale telle qu’elle s’enracine dans des genres cinématographiques ou musicaux qui ne correspondent pas aux normes esthétiques de notre société.

Autrement dit je déterre les cadavres et les restes de notre société dans les cultures de mauvais genre. Et je tente de vous convaincre de réfléchir avec moi au fait que des films de zombies, au mouvement punk en passant par les délinquants du coin de la rue de The Wire , la culture populaire nous parle de la mort et de la survie de notre société. Ce qui m’intéresse particulièrement, c’est le constat qu’on s’accorde avec autant de facilité à admettre la possibilité de survie qu’on se refuse avec force à regarder en face les inégalités et les laissez-pour-compte que suppose cette survie.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *